Previous ArticleLa monnaie électronique : l’option de paiement optimale pour les entreprises pendant la COVID-19 ?Next ArticleComment conserver les nouveaux clients après le COVID-19

La monnaie électronique à travers le monde : des pays différents, des préférences de paiement similaires

Il est clair que, à l’échelle internationale, une tendance se dégage des préférences régionales en matière de paiement et s’amplifie au fil de l’évolution de l’industrie des paiements. Et qu’il s’agisse des magasins physiques ou des boutiques exclusivement en ligne, il est primordial de comprendre cette tendance et de mettre en œuvre une stratégie à la caisse qui répond aux préférences de paiement des consommateurs ciblés.

Mais il ne faut pas oublier que certaines préférences persistent à l’échelle internationale. L’utilisation des espèces semble la plus universelle d’entre elles.

Pour la plupart des clients, l’exclusion financière leur impose cet usage. Mais les préférences personnelles sont également un facteur déterminant ; la plupart des gens considèrent les espèces comme une méthode de paiement plus privée ou plus sûre. D’autres considèrent les espèces comme un bon moyen de limiter correctement leurs dépenses.

Dans certains pays, l’intérêt des consommateurs pour les espèces a clairement diminué. La Chine est peut-être le meilleur exemple à cet égard ; la croissance des paiements mobiles au cours des dernières années a nettement réduit la dépendance de nombreuses communautés envers l’argent liquide. Toutefois, les transactions réalisées en espèces ont atteint un volume de 80 milliards en 2019 selon les estimations, ce qui montre que la monnaie physique joue toujours un rôle essentiel pour les Chinois.

Même en Suède, le pays dont la dépendance à l'argent liquide est la plus faible en Europe, la tendance des consommateurs à se passer complètement d'argent liquide n'est pas évidente à l'heure actuelle. En dépit de l’utilisation nettement réduite des espèces ces dernières années, cette tendance semble avoir atteint un plancher ; en 2018, le volume d’espèces circulant en Suède a en fait augmenté pour la première fois depuis 2007.

L’impact du COVID-19 sur l’utilisation de l’argent liquide

Bien que, d'une certaine manière, la pandémie de COVID-19 ait accéléré la numérisation de nombreux services, notamment des services financiers, l’intérêt pour les espèces s’est maintenu pendant cette période et a même augmenté dans certaines régions.

En dépit du recours accru aux méthodes de paiement sans contact depuis le début de la pandémie, la croissance des portefeuilles mobiles et des cartes sans contact n’incite pas les consommateurs à se détourner des espèces. Selon les données que nous avons compilées aux premiers stades de la pandémie pour notre dernier rapport d’étude « Lost in Transaction: The impact of COVID-19 on consumer payment trends » (Problèmes de transactions : l’impact du COVID-19 sur les tendances de paiement des consommateurs), la moitié de tous les clients (50 %) pense que l’argent liquide est la méthode de paiement la plus fiable en cas de crise, et près des trois quarts (72 %) ont indiqué que l’incapacité à utiliser des espèces serait très inquiétante pour eux.

L’utilisation de l’argent liquide persiste

Pour illustrer l’universalité de cette affirmation, observons trois autres pays aux profils différents qui, en apparence, semblent avoir des comportements qui diffèrent en matière de méthodes de paiement, en particulier en matière d’argent liquide.

La Bulgarie et la Lettonie sont deux pays européens aux perspectives opposées. La taille de leurs économies est très différente, mais d’autres points de divergence pourraient affecter les choix des citoyens en matière de transactions. Néanmoins, la préférence pour l’argent liquide persiste.

Selon certaines sources, le pourcentage d’adultes ayant un compte bancaire en Bulgarie est le deuxième plus bas d’Europe à 63 %. Il n’est donc pas étonnant que la majorité des transactions soit réalisée en espèces, même si ce pourcentage diminue.

La situation est différente en Lettonie, où plus de neuf consommateurs sur dix possèdent un compte bancaire. Toutefois, l’argent liquide domine toujours, à tel point que les réserves d’espèces représentaient 32 % de la totalité de l’épargne des ménages en 2019, soit le pourcentage le plus élevé de la zone euro et le quatrième plus élevé d’Europe. Par conséquent, la majeure partie des transactions est toujours réalisée en espèces en Lettonie.

Et si nous partons en Amérique du Sud pour observer des consommateurs dont la culture est tout à fait différente, on trouve un rapport à l’argent liquide similaire. Au Mexique, environ 90 % de toutes les transactions sont réalisées en espèces, en raison du fait que la moitié des ménages n’ont pas de compte bancaire.

L’accélération du e-commerce et l’apparition de la monnaie électronique

Comme mentionné précédemment, le COVID-19 a accentué l’intérêt pour les services numériques, et la vente au détail ne fait pas exception à la règle. Selon nos données, 18 % des consommateurs ont fait des achats en ligne pour la première fois pendant la pandémie de COVID-19, et cette tendance se poursuivra. 38 % des consommateurs nous ont indiqué qu’ils achèteront davantage en ligne que par le passé lorsque la pandémie de COVID-19 aura disparu.

Cependant, même si les consommateurs s’orientent vers le commerce électronique, leur rapport à l’argent liquide ne semble pas en être affecté. En fait, 40 % des consommateurs ont indiqué qu’ils feraient des achats en ligne en espèces si le processus était simple à la caisse, et 36 % d’entre eux ont déclaré qu’ils feraient davantage d’achats en ligne s’ils pouvaient payer en espèces.

Les entreprises utilisant déjà une caisse en ligne ou prévoyant d’ouvrir prochainement une boutique en ligne ne doivent pas s'imaginer que les consommateurs changeront leurs préférences de paiement simplement en passant au commerce électronique. En proposant des paiements en espèces en ligne à la caisse, elles conservent un avantage concurrentiel immédiat pour cibler ces consommateurs et augmenter leurs revenus.

Paysafecash est disponible en Bulgarie, en Lettonie et au Mexique. Pour en savoir plus sur Paysafecash et les avantages du paiement en espèces en ligne pour votre entreprise, contactez-nous dès aujourd'hui.