Previous Article6 raisons pour lesquelles les entreprises du secteur du tourisme doivent proposer davantage de moyens de paiementNext ArticleGagner des millions de nouveaux clients grâce au paiement en espèces sur Internet avec Paysafecash !

Pourquoi les solutions de paiement en espèces en ligne sont-elles essentielles pour les banques numériques de la région DACH

L'essor des banques exclusivement numériques est peut-être le changement le plus important dans le secteur bancaire depuis une génération, voire plus. Les nouveaux concurrents tels que N26, Monese, Starling Bank, Monzo et First Direct ont révolutionné les interactions des clients avec les banques et leurs produits, représentant ainsi une réelle concurrence face aux banques traditionnelles qui monopolisaient le secteur jusqu’à ce jour.

Cette révolution dans la façon dont les consommateurs épargnent, investissent et dépensent leur argent ne va pas ralentir de sitôt. En réalité, dans de nombreux pays et régions, le taux de consommateurs se tournant vers les solutions bancaires numériques augmente rapidement. Les commentateurs estiment que nous saisissons à peine l'étendue du potentiel d’acquisition de parts de marché des banques numériques.

Par exemple, le mois dernier, Accenture a annoncé que le nombre de clients de banques exclusivement numériques opérant au Royaume-Uni pourrait tripler dans les 12 prochains mois, pour atteindre 35 millions.

Un lent chemin vers la croissance dans la région DACH

Cependant, le taux de croissance des banques numériques n'est pas uniforme d'un pays à l'autre, même dans des régions soudées comme l'Europe occidentale. Ce constat est encore plus flagrant si l’on compare le Royaume-Uni à la région DACH, composée de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse.

Malgré un intérêt croissant des clients pour les banques exclusivement numériques dans la région DACH, la part de marché des nouveaux systèmes bancaires dans ces pays est inférieure à celle d'autres régions comme le Royaume-Uni et l'Amérique du Nord.

D'après la Banque centrale autrichienne, seulement 2 % des consommateurs ayant un compte courant ont choisi une banque tout-numérique pour héberger leur compte principal.

Il est inexact d'affirmer que les banques numériques ne sont pas reconnues ou sont absentes dans la région DACH. N26 et sa consœur Fidor Bank ont leur siège en Allemagne, mais à ce jour, l'attrait des consommateurs pour passer à une banque entièrement numérique est significativement inférieur aux autres pays tels que le Royaume-Uni.

D'après un rapport de l'agence de notation S-P Global, le secteur bancaire allemand est prêt à être perturbé par les fintechs, mais les consommateurs restent actuellement prudents lorsqu'il s'agit de transférer leurs affaires financières hors des banques bien établies.

Le même rapport révèle que l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse ne figurent pas dans la liste des quatorze premiers pays d'Europe utilisant régulièrement des services bancaires en ligne. Selon les données européennes, le pourcentage de la population utilisant les services bancaires mobiles est nettement plus faible en Autriche (67,3 %) et en Allemagne (66,6 %) qu'au Royaume-Uni (82,1 %) et en Scandinavie (Norvège 96,4 % ; Danemark 94,1 % ; Suède 90,5 %.)

Comprendre la préférence de la région DACH pour les espèces

Plusieurs facteurs contribuent à la faible croissance des banques numériques dans la région DACH, notamment des problèmes de sécurité, mais l'un des plus importants semble être un rapport de dépendance continu envers les espèces.

D'après S&P Global, en 2017, presque la moitié (47,5 %) de toutes les transactions effectuées en Allemagne, y compris les paiements en ligne, l’étaient encore en espèces. D'après la Deutsche Bank, 74 % des transactions de la vente détail sont toujours effectuées en espèces en Allemagne.

En outre, les consommateurs en Allemagne et en Autriche transportent plus d'argent sur eux que les consommateurs de pratiquement tous les autres pays d'Europe. Selon la Deutsche Bank, l'Allemand moyen transporte 107 € en espèces ; des rapports distincts ont indiqué que l'Allemand moyen transporte 103 € et que l'Autrichien moyen transporte 89 €.

Cette dépendance à l'égard de l'argent liquide est également confirmée par les statistiques sur l'adoption de cartes sans contact. Alors que 54 % des consommateurs britanniques nous ont dit qu'ils réalisaient habituellement des paiements en utilisant une carte sans contact, les consommateurs autrichiens ne sont que 32 % à faire de même, et les consommateurs allemands seulement 9 %.

Avoir un compte auprès d'une banque tout-numérique n'empêche pas le consommateur d'effectuer un paiement en espèces car il peut retirer de l'argent aux distributeurs automatiques en utilisant la carte bancaire émise par la banque numérique (certains frais supplémentaires s'appliquent dans une minorité de cas). Toutefois, afin de satisfaire pleinement les consommateurs qui préfèrent effectuer des paiements en espèces, les banques numériques doivent également permettre à ces clients de faire des dépôts en espèces sur leur compte.

Solutions d'espèces en ligne : combler l'écart entre les services bancaires numériques et les paiements en espèces

Les banques numériques semblent avoir un avantage concurrentiel par rapport aux banques traditionnelles à bien des égards, mais dans les pays où l’intérêt pour les services bancaires traditionnels reste fort, elles devront reproduire de manière efficace tous les services des banques classiques pour gagner du terrain.

Dans la région DACH en particulier, cela signifie qu’il faut comprendre et faciliter tous les aspects de la relation d'un consommateur avec l'argent liquide. Les solutions d'espèces en ligne telles que Paysafecash comblent le fossé entre ces consommateurs et les services bancaires numériques. Maintenir la capacité des clients à faire des dépôts sur leur compte aussi facilement que dans leur agence locale sans frais, tout en permettant à la banque numérique de conserver les avantages d'agilité et d'efficacité qui lui ont permis d'être compétitive, et même de prospérer sur d'autres marchés.

Les consommateurs peuvent choisir de déposer des espèces via l'application de la banque numérique ou le site en ligne, qui génère un code-barres de paiement. Celui-ci est ensuite apporté à l’agence partenaire la plus proche (indiqué sur l'application de solution d'espèces en ligne), où le consommateur paie en espèces pour finaliser le transfert.

Grâce à cette méthode, la banque peut utiliser l'infrastructure du réseau de solutions bancaires en ligne sans engager de frais généraux liés à l'administration des agences bancaires. Mais ceci n'affecte pas l'accessibilité des dépôts en espèces pour les consommateurs. C’est une solution offrant véritablement le meilleur des deux mondes.

Articles recommandés

Prévisions pour 2021 : Quatre tendances pour le secteur des paiements en Allemag...

Dec 18, 2020 - Ce fut une année spéciale à bien des égards, en particulier dans la façon dont les gens ont dû repenser leurs habitudes de paiement et leurs interactions avec les entreprises. La pandémie de COVID-19 a provoqué des changements en 2020 dans notre secteur que nous n'aurions jamais pu imaginer et elle va continuer à influencer les tendances en matière de paiements dans les mois à venir. Ceci dit, voici quatre tendances qui devraient se confirmer en 2021 et jouer un grand rôle dans l'évolution des paiements en ligne pour les douze prochains mois.

En savoir plus

Ce fut une année spéciale à bien des égards, en particulier dans la façon dont les gens ont dû repenser leurs habitudes de paiement et leurs interactions avec les entreprises. La pandémie de COVID-19 a provoqué des changements en 2020 dans notre secteur que nous n'aurions jamais pu imaginer et elle va continuer à influencer les tendances en matière de paiements dans les mois à venir. Ceci dit, voici quatre tendances qui devraient se confirmer en 2021 et jouer un grand rôle dans l'évolution des paiements en ligne pour les douze prochains mois.

En savoir plus

Lancement réussi d’un partenariat entre Monese et Paysafecash en France

Jul 13, 2020 - La banque numérique et les espèces font-elles coexister deux mondes parallèles ? La coopération entre Paysafecash et Monese, un des services bancaires les plus fiables et les plus populaires du Royaume-Uni et d'Europe qui enregistre la croissance la plus rapide, indique que ces deux mondes ne sont pas seulement complémentaires mais offrent également davantage de choix et de flexibilité aux clients dont les besoins et les préférences de paiement varient.

En savoir plus

La banque numérique et les espèces font-elles coexister deux mondes parallèles ? La coopération entre Paysafecash et Monese, un des services bancaires les plus fiables et les plus populaires du Royaume-Uni et d'Europe qui enregistre la croissance la plus rapide, indique que ces deux mondes ne sont pas seulement complémentaires mais offrent également davantage de choix et de flexibilité aux clients dont les besoins et les préférences de paiement varient.

En savoir plus

L’intégration de l’argent liquide dans les services financiers numériques

Mar 11, 2020 - La croissance des banques exclusivement numériques telles que Monzo, Starling Bank et N26 qui défient en toute légitimité les acteurs en place réputés démontre la numérisation galopante des services financiers traditionnels.

En savoir plus

La croissance des banques exclusivement numériques telles que Monzo, Starling Bank et N26 qui défient en toute légitimité les acteurs en place réputés démontre la numérisation galopante des services financiers traditionnels.

En savoir plus