Previous ArticleLes paiements en espèces des achats en ligne sont-ils la clé de l’inclusion financière ?Next ArticleOnline Cash : comment connecter des entrepreneurs visionnaires à de jeunes groupes cibles.

Tendances 2020 : l’évolution du rôle de l’argent liquide

Cinq prédictions qui impacteront la manière dont les consommateurs utiliseront leur argent liquide durant les 12 prochains mois

La tendance à ne plus utiliser d’espèces se ralentit

Au cours de ces dernières années, le discours dominant a été le développement de « sociétés sans argent liquide », et dans certains pays, il a été soutenu par un déclin de la valeur des espèces en circulation et du pourcentage des transactions réalisées en espèces.

Dans certains pays, comme les États-Unis, nous pourrions voir l’utilisation de l’argent liquide baisser rapidement, car les niveaux d’utilisation des espèces restent élevés et les « fin-techs » qui leur font concurrence comme les portefeuilles mobiles et la carte sans contact ont été lancées relativement récemment.

Néanmoins, dans les pays où le déclin de l’argent liquide a été le plus significatif durant la décennie passée, nous prévoyons qu’il ralentira sensiblement, et même s’inversera en 2020.

Un exemple en est la Suède, le pays qui a été identifié comme le plus avancé sur la route de l’abandon total de l’argent liquide. La valeur de la devise en circulation en Suède a fortement chuté (d’environ 45 %) depuis 2007 à seulement 1 % du PIB du pays, et le nombre de consommateurs qui paient régulièrement avec des espèces s’est effondré de près de 90 % à environ 60 % depuis 2014.

Néanmoins, tous les consommateurs ne sont pas satisfaits de ce brusque effondrement des paiements sans argent liquide en Suède, et les données suggèrent que cette tendance est en train de s’inverser. Le volume d’argent liquide en circulation en Suède a augmenté pour la première fois l’an dernier, et nous nous attendons à ce que son utilisation reste stable ou même augmente l’année prochaine. En 2018, certains analystes ont prétendu que la Suède renoncerait totalement à l’argent liquide dans les quatre ans, mais l’adoption des espèces en 2020 réfute ce scénario.

Réglementation renforcée freinant la disparition des espèces

La résistance au franchissement du seuil actuel de déclin de l’argent liquide vers des sociétés renonçant totalement aux espèces n'est pas seulement dictée par la demande des consommateurs. La réglementation imposée aux commerçants pour qu’ils continuent d’accepter les paiements en espèces est une autre tendance qui, selon nos prévisions, devrait se renforcer en 2020.

Cette tendance d’interdire le refus d’accepter l’argent liquide pour des motifs discriminatoires s’est sensiblement accélérée aux États-Unis, avec des villes telles que Philadelphie et San Francisco qui veulent empêcher les commerçants de refuser d’accepter les paiements en liquide. Une législation allant dans le même sens a été proposée dans bon nombre d’autres villes et même États américains.

Les raisons pour lesquelles on veut empêcher les commerçants de discriminer les consommateurs qui souhaitent payer en espèces - surtout parce que cela évite aux consommateurs sans compte bancaire et sous-bancarisés d’être exclus de l’économie - sont valables dans le monde entier. Ainsi, tandis que les modes de paiement sans espèces seront utilisés dans davantage de pays au cours des 12 prochains mois, la nécessité de protéger les personnes dépendantes des espèces s’accroîtra également.

Au bout du compte, la tendance des services financiers est de proposer plus - et pas moins - de choix aux consommateurs en ce qui concerne les modes de paiement.

Intégration plus poussée de l’argent liquide dans les services bancaires exclusivement numériques.

L'essor des banques exclusivement numériques est peut-être le changement le plus important dans le secteur bancaire depuis une génération, voire plus. Les nouveaux concurrents tels que N26, Monese, Starling Bank, Monzo et First Direct ont révolutionné les interactions des clients avec les banques et leurs produits, représentant ainsi une réelle concurrence face aux banques traditionnelles qui monopolisaient le secteur jusqu’à ce jour.

Cependant, le taux de croissance des banques numériques n'est pas uniforme d'un pays à l'autre, même dans des régions soudées comme l'Europe occidentale. Ce constat est encore plus flagrant si l’on compare le Royaume-Uni à la région DACH, composée de l’Allemagne, de l’Autriche et de la Suisse.

Plusieurs facteurs contribuent à la faible croissance des banques numériques dans la région DACH, notamment des problèmes de sécurité, mais l'un des plus importants semble être un rapport de dépendance continu envers les espèces. Afin de satisfaire pleinement les consommateurs qui préfèrent effectuer des paiements en argent liquide, les banques numériques doivent aussi permettre à ces clients d’utiliser des espèces pour les déposer sur leur compte.

Dans les pays où l’appétence pour les services bancaires traditionnels reste forte, les banques numériques doivent reproduire efficacement toutes les particularités des banques classiques pour gagner du terrain. Accorder aux titulaires de comptes la capacité de réaliser des dépôts en espèces, ou améliorer l’expérience de l’utilisateur en le faisant, seront des priorités pour 2020.

Paiements en argent liquide des factures, y compris celles des services publics

Dans des pays tels que l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse, où la préférence des consommateurs pour les paiements en espèces est particulièrement forte, l’amélioration de l’expérience client ouvrira les portes à une adoption plus vaste de cas d’utilisation alternatifs du numéraire. Ce sera vrai en particulier pour les cas d’utilisation où ces transactions en espèces ont été possibles dans le passé, mais ont été considérées comme le dernier recours en raison de la mauvaise expérience client.

Cela concerne par exemple les paiements des factures des services publics, mais aussi ceux d’autres factures. La mise en œuvre peut revêtir un certain nombre d’aspects, y compris l’ajout d’un code QR sur une facture papier qu’on peut scanner avec un smartphone et relier à une solution d’argent liquide électronique telle que Paysafecash. Cela constitue une nette amélioration du mode actuel de paiement de factures en espèces qui est fastidieux et qui prend du temps.

Les espèces demeurent le pont vers l’inclusion financière

La poussée vers l’inclusion financière mondiale reste une motivation importante pour les services financiers, dans une perspective à la fois altruiste et commerciale. Mais la réalité est que numériser les paiements sur le plan mondial par le biais des comptes bancaires est une attente irréaliste à court et même à moyen terme.

Pour les personnes qui sont actuellement peu ou pas bancarisées et qui doivent donc compter sur l’argent liquide pour leurs finances, les solutions d’argent liquide électronique continueront d’être le pont vers l’inclusion financière. Tandis que les préférences en matière de services et d’achats s'orientent de plus en plus vers les offres en ligne, l’un des rôles des espèces en 2020 est de veiller à ce que le fossé entre les personnes financièrement incluses et celles qui sont financièrement exclues soit comblé, au lieu de s’élargir.

Articles recommandés

Une société sans argent liquide est un mythe. Explication.

Oct 14, 2021 - Les médias annoncent que l'utilisation de l'argent liquide connaît une baisse constante depuis au moins une décennie. S'il est vrai que le nombre de personnes utilisant les paiements sans contact et les autres modes de paiement numériques n'a jamais été aussi élevé, il est faux d'affirmer que nous n'avons plus du tout besoin des espèces. En réalité, maintenant que l'épidémie de COVID-19 a accéléré la numérisation, il est encore plus pertinent et essentiel de comprendre l'importance de l'argent liquide si nous voulons vivre dans une société saine et inclusive.

  • Udo Mueller, CEO paysafecard
En savoir plus

Les médias annoncent que l'utilisation de l'argent liquide connaît une baisse constante depuis au moins une décennie. S'il est vrai que le nombre de personnes utilisant les paiements sans contact et les autres modes de paiement numériques n'a jamais été aussi élevé, il est faux d'affirmer que nous n'avons plus du tout besoin des espèces. En réalité, maintenant que l'épidémie de COVID-19 a accéléré la numérisation, il est encore plus pertinent et essentiel de comprendre l'importance de l'argent liquide si nous voulons vivre dans une société saine et inclusive.

En savoir plus

Les femmes sont-elles davantage exclues financièrement que les hommes ?

Mar 08, 2021 - L’inclusion financière est une priorité dans le monde entier, mais dans bien des régions, le clivage entre le pourcentage d’hommes et de femmes qui sont financièrement exclus ne cesse de grandir. Alors que peut-on faire pour combler cette fracture ?

  • Louise Clements, Chief Marketing Officer Paysafe
En savoir plus

L’inclusion financière est une priorité dans le monde entier, mais dans bien des régions, le clivage entre le pourcentage d’hommes et de femmes qui sont financièrement exclus ne cesse de grandir. Alors que peut-on faire pour combler cette fracture ?

En savoir plus

L'année 2021 sera-t-elle celle de l'adoption de masse des banques challengers en...

Apr 07, 2021 - Alors que les banques challengers ont captivé l'imagination des consommateurs de plus en plus férus de numérique, nous sommes encore très loin de l'adoption de masse.

  • Robert Albrecht, Head of Paysafecash Product Line
En savoir plus

Alors que les banques challengers ont captivé l'imagination des consommateurs de plus en plus férus de numérique, nous sommes encore très loin de l'adoption de masse.

En savoir plus