Previous ArticleLa monnaie électronique : l’option de paiement optimale pour les entreprises pendant la COVID-19 ?Next ArticleLa monnaie électronique à travers le monde : des pays différents, des préférences de paiement similaires

La mondialisation des transferts bancaires locaux

Les différentes approches adoptées dans le monde pour assurer une connectivité bancaire montrent que nous sommes encore loin de pouvoir réaliser des transferts bancaires instantanés mondiaux. Comment y parvenir ? En créant des cadres qui transcendent les frontières géographiques, en s'accordant sur des API standardisées et en mettant en place des partenariats entre les banques et les sociétés de paiement au niveau local.

Le système bancaire ouvert. La promesse de meilleures expériences pour les clients, de plus grandes opportunités pour les entreprises et d'un secteur bancaire ouvert à la concurrence et adapté aux dynamiques changeantes du monde moderne. En 2018, la deuxième Directive sur les services de paiements (DSP2) de l'Union européenne est entrée en vigueur. C'est sans doute l'une des mesures les plus importantes pour stimuler l'innovation dans le secteur des services financiers en permettant aux prestataires de paiements et aux tiers de se connecter directement aux API des banques. Depuis, les systèmes bancaires ouverts ont permis l'émergence de produits et services financiers dont la popularité ne cesse de croître. Des solutions de gestion financière sur mesure aux nouvelles options de paiement entre particuliers et entreprises comme les virements bancaires instantanés.

En dehors de l'Europe, il n'existe aucun cadre juridique permettant de soutenir le système bancaire ouvert. Mais cela ne signifie pas que les services financiers et les fintechs ne créent pas leurs propres réseaux par d’autres moyens. Les avantages du système bancaire ouvert (contrôle accru, services sur mesure, transactions plus rapides et expérience plus rationalisée, entre autres) sont si intéressants que les clients les réclament ardemment dans le monde entier. Les entreprises ont également de bonnes raisons d'adopter les réseaux bancaires ouverts, en particulier en matière de paiements instantanés. En proposant cette option aux clients à la place des cartes et autres méthodes de paiement, il est possible d'offrir un plus grand choix aux clients, de réduire les coûts de transaction des commerçants, de stimuler l'engagement et d'augmenter les taux de conversion en ventes.

Aucune approche unifiée

Cependant, alors que les transferts bancaires instantanés gagnent en popularité à travers le monde comme méthode de paiement, il reste à mettre en place un réseau international de transferts bancaires instantanés. Derrière ce retard se cachent d'importantes différences stratégiques. Comme nous l'avons vu, les systèmes bancaires ouverts ont été mis en place en Europe grâce à une réglementation, la DSP2. Toutefois, ce n'est pas le cas partout. Dans d'autres régions, l'essor des systèmes bancaires ouverts est dû à la demande du marché plutôt qu'aux réglementations.

Prenons l'exemple de l'Amérique latine. Bien qu'aucune réglementation n'oblige les banques à proposer des API à des tiers enregistrés, les sociétés de paiement progressistes ont cherché d’autres moyens pour commercialiser des fonctionnalités propres aux systèmes bancaires ouverts. Elles ont établi des relations avec des banques individuelles pour mettre en place un système leur permettant d'accéder à leurs API moyennant rémunération. Cela contraste avec la situation en Europe où la réglementation oblige les banques à donner aux tiers enregistrés, comme les prestataires de services d'initiation de paiement (PSIP) et les prestataires de services d'information sur les comptes (PSIC), un accès gratuit à leurs API.

Aux États-Unis, il n'existe pas non plus de réglementation officielle concernant les systèmes bancaires ouverts. En dépit d’une tendance à la standardisation que reflète le réseau de paiements en temps réel FedNow de la Banque centrale dont le lancement est prévu en 2023, les banques fournissent actuellement des API à des tiers via leurs portails de développement pour répondre à la demande des commerçants et des clients en matière de méthodes de paiements instantanés.

En Inde, l’Interface de paiements unifiée (UPI) a remporté un énorme succès. Développé par National Payments Corporation of India (NPCI), ce système de paiement en temps réel qui permet les transactions entre particuliers d’une part et entre clients et commerçants d’autre part compte 100 millions d'utilisateurs actifs et facilite des milliards de transactions par mois.

La mondialisation des transferts en temps réel

Alors, avec des stratégies régionales différentes, comment créer un réseau bancaire instantané vraiment international ? Actuellement, les virements bancaires instantanés sont compartimentés par région. Vous ne pouvez donc pas payer un commerçant basé en Europe depuis l'Amérique du Sud en effectuant un transfert bancaire instantané. Le principal obstacle est l'absence d'une norme API unique et approuvée, non seulement au niveau mondial, mais également à travers l'Europe.

Pour parvenir à des transactions en ligne en temps réel, nous devons créer un réseau interconnecté qui comprend les différentes solutions régionales de transfert bancaire instantané et auquel les commerçants peuvent accéder par une seule API. De cette manière, les entreprises pourront atteindre une clientèle mondiale constituée de milliards de consommateurs et leur donner la possibilité de payer grâce à une méthode de paiement en ligne sécurisée et instantanée, où qu'ils soient. Pour en arriver là, les sociétés de paiement et les banques doivent se connecter au niveau local. Les cadres doivent s’ouvrir davantage afin de permettre à des tiers de différentes régions d'exploiter les API des banques. Mais sans cette norme qui n'a pas encore été mise en place en Europe où les régulateurs s'efforcent d'accélérer le développement d'un système bancaire ouvert, la difficulté de créer un tel réseau à l'échelle mondiale est considérable.

Standardisation et partenariats : la clé pour des paiements internationaux instantanés

Qu’il s’agisse de satisfaire la demande des commerçants et des clients ou de suivre une réglementation régionale ou nationale spécifique, les systèmes bancaires ouverts et les paiements instantanés en particulier gagnent du terrain sur tous les marchés.

Des régions telles que les États-Unis et l'Australie cherchent à élargir leurs cadres individuels, à savoir les méthodes d’accès aux API bancaires, pour offrir de nouvelles méthodes de paiement par transfert bancaire direct. Mais la standardisation des API à l'échelle mondiale et la mise en place de partenariats locaux pour assurer un accès aux banques sont les véritables avancées qui permettront de créer une plateforme internationale en temps réel.

Elles assureront une intégration transparente des systèmes et de l'interopérabilité entre les acteurs : banques, prestataires de paiements, tiers travaillant sur des cadres communs et norme API unique. C'est à cette seule condition que sera révélé le véritable potentiel d'un marché mondial dynamisé par une expérience de transactions sans frontières.

 

Articles recommandés

L’impact de l’eCash sur les néobanques germanophones après la COVID-19

Sep 08, 2022 - Bien qu’elle abrite certains des plus grands noms du secteur (N26, bunq et Vivid Money pour ne citer qu’eux), la région DACH est restée à la traîne en Europe s’agissant de l’adoption des néobanques. L’acceptation de l’eCash pourrait-elle faire bouger les choses alors que nous sortons de la pandémie de COVID-19 ?

  • Robert Albrecht, Head of Paysafecash
En savoir plus

Bien qu’elle abrite certains des plus grands noms du secteur (N26, bunq et Vivid Money pour ne citer qu’eux), la région DACH est restée à la traîne en Europe s’agissant de l’adoption des néobanques. L’acceptation de l’eCash pourrait-elle faire bouger les choses alors que nous sortons de la pandémie de COVID-19 ?

En savoir plus

La BaaS est-elle la clé vers une plus grande inclusion financière ?

Jun 28, 2022 - Au cours des années 2010, les gouvernements et les organisations internationales ont tenté comme jamais auparavant de dynamiser l’inclusion financière.

  • Udo Mueller, CEO paysafecard
En savoir plus

Au cours des années 2010, les gouvernements et les organisations internationales ont tenté comme jamais auparavant de dynamiser l’inclusion financière.

En savoir plus

Pourquoi la génération Z détient-elle la clé des néo-banques

Apr 07, 2022 - Les services bancaires numériques continuent à remettre en cause les services financiers traditionnels, mais la compétition pour gagner des clients devient féroce. Alors qui sortira vainqueur?

  • Robert Albrecht, Head of Paysafecash
En savoir plus

Les services bancaires numériques continuent à remettre en cause les services financiers traditionnels, mais la compétition pour gagner des clients devient féroce. Alors qui sortira vainqueur?

En savoir plus